[Webinar] Réforme de la formation et apprentissage : les leviers

  • De Mickael Vandepitte
  • Le 10 octobre 2019

Réforme de la formation : où en est-on pour l'apprentissage ?

Un an après le lancement de la loi sur l’avenir professionnel, qui bouleverse en profondeur les règles de la formation professionnelle continue, différents dispositifs prennent forme.

En décembre dernier, nous vous décryptions les points clés de la réforme de la formation dans un article : la transformation du CPF, la création de l’organisme France Compétences, l’évolution des modalités de financement, etc. Aujourd’hui les entreprises commencent à pouvoir imaginer comment construire leur plan de formation, leur stratégie pour le développement des compétences et pour gérer l’apprentissage.

Qu’en est-il de l’apprentissage et de l’alternance ? Nous vous proposons un webinar le 29 octobre à 10h pour décrypter les conséquences de la réforme de la formation sur l’apprentissage et les centres de formation.

Optimiser votre plan de développement des compétences et l'apprentissage

Participez à notre webinar afin de découvrir :

  • Nos analyses et conseils pour optimiser votre budget formation
  • Comment favoriser le développement des compétences de vos collaborateurs
  • Comment capitaliser sur l’apprentissage

 

Rendez-vous le 29 octobre à 10h avec nos experts :

Reforme de l'apprentissage : les acteurs incontournables

Les acteurs incontournables au service de la formation et des compétences.

France compétences

France CompétencesIssue de la loi pour la « Liberté de choisir son avenir professionnel » du 5 septembre 2018, France compétences a pour objectif d’assurer le financement, la régulation, le contrôle et l’évaluation du système de la formation professionnelle et de l’apprentissage. Elle s’est construite sur la base de 7 piliers fondamentaux :

  1. Financer et répartir: Elle répartit l’ensemble des fonds mutualisés (formation et alternance) entre les divers financeurs tels que les OPCO, la CDC, le CEP, l’Etat, etc…
  2. Réguler et contrôler: Elle effectue une veille et un contrôle de l’ensemble du système afin d’avoir une régulation efficace de la formation professionnelle et de l’alternance.
  3. Garantir les certifications : Elle met en exécution un travail de mise à jour, d’enregistrement et de lisibilité des certifications inscrites à l’intérieur du RNCP et du RSCH.
  4. Organiser le CEP : Elle organise et finance également le CEP afin de le mettre à disposition à l’ensemble des salariés de l’entreprise.
  5. Coordonner et harmoniser : Elle travaille en collaboration avec l’ensemble des parties prenantes, dans le but d’améliorer la qualité des prestations. De plus, elle effectue au niveau national et territorial une meilleure coordination entre les acteurs concernés.
  6. Evaluer et informer : Elle étudie les dispositifs qui prennent part au développement des compétences et des qualifications des salariés.
  7. Agir en médiateur : Elle produira chaque année un rapport dans lequel seront proposées des évolutions sur le fonctionnement du système et des services proposés aux personnes.

Les OPCO

Les OPCA devenant les OPCO auront désormais pour fonction :

  • D’assurer le financement des contrats d’apprentissage
  • D’aider les branches à anticiper leurs besoins en compétences et en certifications
  • D’assurer un service de proximité pour les PME (inférieur à 50 collaborateurs)

Les opérateurs du CEP

France Compétences a lancé un marché public destiné à choisir les opérateurs régionaux du conseil en évolution professionnelle (CEP) des actifs occupés du secteur privé.

Le conseil d’administration de France compétences a confié, le 17 octobre dernier, la gestion du CEP à 15 opérateurs dans 15 régions de France. La liste des opérateurs retenus sera rendue publique le 5 novembre 2019, après le délai de rigueur imposé par le code de la commande publique.

Les CPIR

Les commissions paritaire interprofessionnelle régionale auront pour mission de :

  • Remplacer les FONGECIFS à partir du 1er Janvier 2020
  • Accompagner les salariés et valider les dossiers de CPF de transition
  • Accorder ou non le financement de la reconversion

Les organismes de Formation

Les grands changements pour les organismes de formation :

  • Au 1er janvier 2021, ceux-ci devront être certifiés par France Compétences
  • La suite de Datadock avec plus de qualité
  • Redéfinition de l’action de formation, création de l’AFEST et renforcement du e-learning
  • Passage du B2B au B2C

La Caisse des Dépôts et Consignations

Reforme FinancementsLa CDC, quant à elle, aura pour missions de :

  • Gérer les compteurs du CPF (15€ de l’heure, pour les droits déjà acquis)
  • Assurer le calcul de la monétisation des CPF (500€ par an, 5000€ maximum par actif, à partir d’avril 2019)
  • Lancer l’application mobile au 1er janvier 2019
  • Assurer la gestion technique et financière du CPF
  • Gérer les abondements à partir de printemps 2020

Qui dit réforme de l'apprentissage, dit nouveaux dispositifs…

La Pro-A et l’apprentissage

Ajusté par l’ordonnance « coquille » du 21 août (2019-861)

  • La durée du contrat d’apprentissage pourra être supérieure à celle du cycle de formation sous certaines conditions.
  • Le maître d’apprentissage peut être le conjoint collaborateur de l’employeur
  • La période de Pro-A peut être réalisée dans le cadre d’une VAE

Les CFA comme nouveau mode de formation

Les Centres des Nouveaux Apprentis seront un nouveau mode de formation avec :

  • Des financements
  • Développement des compétences de demain
  • Valorisation des équipes et du savoir-faire des entreprises
  • Pourvoi des besoins de recrutement

Mais alors… Foederis dans tout ça ?

Foederis peut vous accompagner dans l’approche de cette nouvelle réforme grâce à :

Par ailleurs, l’offre Foederis vous permet de centraliser des informations et piloter votre politique et stratégie de ressources humaines.

En synthèse : la réforme de l'apprentissage et de l’alternance

En bref…

  • La compétence est au cœur du dispositif issu de cette nouvelle réforme
  • Les budgets évoluent, raréfaction des financements, indispensable de repenser le rôle du responsable de formation
  • La révolution continue pour les organismes de formation
  • Un bilan à 6 ans moins contraignant, mais plus facilement contrôlable

Envie d’en savoir plus sur la réforme de la formation 2018 ? Consultez nos webinars :