Comment rédiger l’offre d’emploi idéale ?

  • De Mickael Vandepitte
  • Le 22 septembre 2022

Si des différences existent entre secteurs ou métiers, la tendance montre des employeurs à la peine pour recruter. C’est ainsi que 56% des recrutements sont jugés difficiles pour les entreprises en 2022 (+13 points par rapport à 2021)*. Pour se démarquer, l’offre d’emploi retrouve ses lettres de noblesse et reste un incontournable dans le parcours candidat. Mais comment la rédiger ? Comment aider à la projection des postulants ? Comment faire passer sa personnalité ? Découvrez comment écrire l’offre d’emploi qui vous permettra de recruter efficacement et durablement.

L’offre d’emploi : la star du recrutement

L’offre d’emploi est le premier levier de recrutement. Pour les candidats d’abord, qui les consultent à 91% ; et pour les recruteurs, qui sont 96% à en rédiger*. Elle est donc un incontournable, profondément ancrée dans les habitudes des candidats, toute génération confondue.

Il y a encore peu, le réflexe était de se rendre sur les sites “carrière” des entreprises et les plateformes officielles comme Pôle Emploi ou encore l’APEC. Si ces dernières font toujours référence, il existe désormais d’autres moyens de diffusion.

L’offre d’emploi : les contextes de lecture

Mentionnons d’abord, les réseaux sociaux où 79% des moins de 35 ans* déclarent les utiliser dans le cadre de leur recherche d’emploi. Une pratique bien assimilée par les recruteurs eux-mêmes puisqu’ils sont 80% à déclarer mobiliser le social média pour recruter des cadres, par exemple selon l’Apec. LinkedIn, Facebook et Twitter étant les réseaux qui arrivent en tête*.

Notons que ce lieu de connexion change la donne. Sur les réseaux sociaux, les candidats peuvent être simplement en “veille” et n’ont pas forcément un projet professionnel très avancé. Un point important pour les recruteurs, qui doivent redoubler d’efforts pour favoriser le déclic et enclencher une potentielle candidature.

LinkedIn communique d’ailleurs régulièrement sur ce point. Ses utilisateurs seraient 70% à être “ouverts à de nouvelles opportunités, sans pour autant être en recherche active.”

Une autre évolution est à noter, cette fois du côté des plateformes d’emplois. Pour répondre au besoin de s’immerger rapidement dans la culture de l’entreprise, les jobboards ont fait peau neuve. Les offres d’emploi s’imbriquent désormais de plus en plus dans des contenus immersifs pour présenter l’environnement de travail et humaniser l’entreprise. Et ça marche ! Selon HelloWork, 93% des candidats consultent par exemple les photos de l’entreprise quand elles sont présentes sur l’offre.

Enfin, n’oublions pas un point clé dans les “nouveaux” usages. Le smartphone se généralise – aussi – dans le parcours des candidats. Il est donc essentiel d’être synthétique et d’enrichir l’offre en renvoyant vers un site carrière responsive.

7 bonnes pratiques pour rédiger une offre d’emploi

  1. Soigner le titre du poste

C’est le premier élément vu par les candidats. Il est donc essentiel de donner un intitulé clair pour interpeller un maximum de profils. Notamment dans le cadre d’une sponsorisation sur les réseaux sociaux. De plus, nous conseillons d’utiliser des termes connus en évitant le jargon interne. Non seulement cela vous permettra d’apparaître dans les requêtes mais également cela favorisera une première projection.

  1. Porter une attention aux missions

Dans cette partie, il s’agit d’aller dans le détail des tâches pour aider le candidat à recouper ses compétences avec vos attentes. Pour être précis, il peut être intéressant de rédiger cette description de poste en collaboration avec les équipes terrain. Il peut également être intéressant d’insérer des témoignages de collaborateurs et de parler de l’équipe environnante, pour donner une vue d’ensemble.

  1. Présenter l’entreprise de façon attractive et haute

La quête de sens au travail est un sujet qui monte. Les salariés sont ainsi 92% à déclarer s’interroger sur le sens de leur activité. Il est important de présenter votre entreprise avec une vision haute et en précisant la contribution du poste à cette mission. Cela aidera le candidat à s’interroger sur ses motivations profondes. C’est une façon pour lui, de vous situer et d’identifier si vos valeurs se complètent. Pour une présentation dynamique, l’enrichissement avec des points de vue de collaborateurs ou partenaires peut être tout à fait intéressant.

  1. Raconter l’équipe et son mode de fonctionnement

L’idée ici n’est pas de présenter de façon nominative les collaborateurs mais plutôt de donner les grandes lignes d’organisation. Ainsi le candidat comprendra mieux les modes de fonctionnement propres à votre entreprise. N’hésitez pas à mettre en avant vos politiques quant au télétravail ou travail hybride.

  1. Être transparent et exhaustif sur les conditions de travail

C’est une partie essentielle pour les candidats. Ils sont en attente d’informations claires et souhaitent de la transparence sur les conditions de travail.

Mentionner – ou non – le salaire dans son offre d’emploi est une question qui agite régulièrement le monde des RH. 87% des candidats jugent cette information importante, quand seulement 30% des offres la mentionnent. En le faisant, vous faites un tri mécaniquement. Rien ne sert de sélectionner un candidat qui aurait des prétentions trop élevées.

Mais au-delà du salaire, il s’agit de préciser l’environnement de travail comme le lieu, la possibilité de télétravailler ou non, etc. Et de façon plus générale tous les petits “plus” qui pourraient faire la différence et finir de convaincre un hésitant.

  1. Mentionner le salaire

Aujourd’hui il devient de plus en plus important pour les entreprises d’être transparent dans leurs offres d’emploi, et cela inclut la rémunération.

Cette transparence du salaire permet aux organisations de se différencier de leurs concurrents mais également de montrer leur engagement pour l’équité salariale. De plus cette mention de la rémunération est importante pour les travailleurs eux-mêmes. En effet, 78% des Français déclarent être pour la transparence des salaires et 95% des actifs souhaitent le voir mentionné dans les offres*.

Par ailleurs, mentionner le salaire dans les offres d’emploi permet également de filtrer les candidats et de renforcer leurs curiosités.

  1. Préciser le processus de recrutement

Enfin, le processus de recrutement est régulièrement perçu comme un irritant pour les candidats. Manque de visibilité, absence de retour, difficulté à comprendre les critères de sélection… Il est important de mentionner toutes les étapes de recrutement pour une expérience positive, quelle que soit la suite de la candidature.

L’offre d’emploi : un outil de communication

L’offre d’emploi peut également être un outil de communication pour faire passer sa personnalité. Les offres doivent être formelles et précises. Mais rien n’empêche d’injecter une tonalité propre à votre entreprise et votre marque employeur. Là encore, la projection en sera facilitée et vous pourrez vous démarquer de vos concurrents.

  1. Des phrases plutôt qu’un listing

Si certaines parties doivent être factuelles et synthétiques comme l’intitulé ou le descriptif du poste, rien n’empêche d’ajouter des parties plus spécifiques. Sur la présentation de l’équipe et des conditions de travail, nous conseillons ainsi de raconter une histoire avec une tonalité travaillée.

  1. Témoignages de collaborateurs en place

Les collaborateurs participent à humaniser vos propos et génèrent une forme de proximité. Certaines entreprises vont jusqu’à proposer des moments d’échanges entre candidats et salariés. L’idée est assez simple : plus les postulants vous cerneront, plus vous aurez des candidatures de qualité.

  1. Travailler des formats originaux

Réussir à sortir du lot avec une offre d’emploi n’est pas toujours simple, notamment sur les réseaux sociaux. Pour interpeller, il est intéressant de voir des employeurs proposer des formats plus informels comme des vidéos, des podcasts ou encore des jeux immersifs.

Vous l’aurez compris ! L’offre d’emploi a beaucoup de potentiel pour permettre un recrutement qualitatif et peut devenir un vrai outil de communication pour votre marque employeur. Bien rédigée, elle vous aide à entrer en contact avec les bons candidats et à faire un premier tri parmi les candidatures. Vous éviterez ainsi les erreurs de recrutement qui, rappelons-le, coûtent cher à l’entreprise.

Quelques-unes des sources citées dans cet article (indiquées par une étoile *)

  • Pôle emploi – Enquête Besoins en Main-d’Œuvre 2022
  • Business Cool – Recrutement : Les pratiques des entreprises et les attentes des candidats en 2022, étude pour HelloWork
  • La Super Agence – 10 chiffres sur la Marque Employeur à retenir pour 2020
  • Trois virgule cinq – Recrutement : quelle place occupe (vraiment) les réseaux sociaux ?
  • Les-rh.fr – 8 Français sur 10 sont pour la transparence des salaires.
  • BFM Business  – Les réseaux sociaux : efficaces pour recruter ?
 1