2020 : misez sur l’organisation apprenante !

  • De Bernard Gauvignon
  • Le 27 novembre 2019

“La capacité d’une organisation à apprendre, et à transformer rapidement cet apprentissage en action, représente l’ultime avantage compétitif”, selon Jack Welch, ancien CEO de General Electric. En 2020, former, apprendre et développer les compétences en continu devient vital pour booster l’efficacité de vos collaborateurs et, par ricochet, votre croissance. En effet, d’ici 2020, 35% des compétences seront obsolètes (source World Economic Forum). Comment accélérer l’apprentissage auprès de tous les salariés de manière efficace et pérenne ? La formation doit se réinventer !

Alors que les jeunes générations, les nouveaux modes de travail collaboratifs et l’accès à l’information (Internet, réseaux sociaux, Moocs, etc.) bousculent l’accès aux connaissances, certaines entreprises pivotent vers le modèle de l’organisation apprenante. Concrètement ? L’ensemble des salariés apprennent en permanence au sein d’un écosystème apprenant dynamique et vivant qui est totalement intégré au fonctionnement de l’entreprise. 

 

Nous vous proposons 5 pratiques simples pour initier votre propre organisation apprenante dès 2020.

L’organisation apprenante : une question culturelle !

Bâtissez une culture apprenante ! Saviez-vous que la dépense globale de formation professionnelle en France s’élève à 32 milliards d’euros (source FFP 2018) alors que seulement 36% des actifs ont accès à une formation ? Il ne s’agit pas forcément de dépenser plus mais de favoriser l’accès à l’apprentissage. Les entreprises peuvent agir en créant de nouvelles “habitudes” de formation et d’auto-formation.

Pour cela, il s’agit de fonder une culture interne fondée sur la curiosité et le partage des connaissances. Comment lancer cette dynamique apprenante ? Les équipes RH et la communication mettent en place des actions collectives et les “ritualisent”. Pas d’idée ?

Voici quelques exemples :

  • Créer des RDV internes : My Little Paris propose à ses salariés des creative morning mensuels avec un invité choisi par leurs soins pour réfléchir sur un sujet.
  • Chez Mazars, à l’initiative des salariés, le cabinet a lancé les « Fast Chat Friday », des sessions de 30 minutes tous les 15 jours à la cafétéria pour dialoguer en anglais sur une thématique d’actualité.
  • Pourquoi pas lancer une veille sur votre secteur d’activité ? La communication et les RH sont aux commandes, avec, comme contributeurs, les salariés. Un moyen de s’ouvrir à l’environnement extérieur et de mieux appréhender les évolutions sectorielles.

Favorisez l’apprentissage en continu et collectif !

Pour maintenir l’employabilité et développer la performance individuelle, aujourd’hui, il faut apprendre en permanence. Or, en moyenne, un salarié ne pourrait consacrer que 24 minutes par semaine à la formation ! La solution ? Apprendre en situation de travail. Ce serait d’ailleurs le meilleur moment pour développer ses compétences rapidement et efficacement.

En référence au modèle “70/20/10”, 70% de nos compétences sont le résultat direct de notre activité professionnelle, 20% proviennent d’interactions sociales avec nos collègues et seulement 10% de nos compétences sont issues de situations académiques classiques.

Modèle d'apprentissage 70 20 10

Conclusion ? Un salarié apprend davantage en travaillant et de ses pairs ou avec son manager qu’en formation présentielle. Le dispositif AFEST (action de formation en situation de travail) a d’ailleurs été testé de 2015 à 2018 sous le pilotage de l’État avec des conclusions très probantes sur la montée en compétences.

Sans entrer dans une démarche formelle d’AFEST, vous pouvez tout à fait insuffler de nouvelles pratiques axées sur l’apprentissage collectif et en situation de travail. Pas d’idée ? Chez Axa, les équipes RH ont mis en place un programme de “reverse mentoring” dédié au digital en s’appuyant sur les digital natives du groupe. Ils ont ainsi tutoré les plus “seniors” dans leurs pratiques digitales quotidiennes.

Pilotez votre organisation apprenante grâce à des outils performants

L’enjeu d’une organisation apprenante est d’accélérer l’accès à la formation et aux connaissances auprès du plus grand nombre. Pour cela, elle doit répondre à plusieurs contraintes :

  • Optimiser la gestion des programmes de formation afin d’aligner les plans de développement à la stratégie globale et aux orientations business.
  • Répondre aux demandes de formation individuelles des collaborateurs.
  • Anticiper l’évolution des carrières avec des programmes de formation sur mesure pour développer les compétences clés de l’entreprise.

Pour être capable de profiter des pratiques communes tout en personnalisant au maximum les parcours de formation, il faut absolument outiller les équipes RH. L’administratif ne doit plus être un frein ! Foederis propose ainsi un outil de gestion de la formation complet et flexible qui permet aux équipes de formation de s’adapter en temps réel aux contraintes économiques, aux dispositifs réglementaires et à leurs évolutions sectorielles. L’outil apporte des solutions aux problématiques clés : recensement des besoins individuels, suivi des indicateurs de pilotage et de formation, personnalisation de vos processus internes…

Digitalisez la formation pour plus d’agilité dans les habitudes d’apprentissage

E-learningUne organisation apprenante s’appuie sur les nouvelles technologies pour développer ses compétences internes.

Avec les nouveaux usages digitaux (Plateforme Youtube, Wiki, Ted talks…), il est aujourd’hui possible d’apprendre quand on veut, où on veut et sur n’importe quel support. C’est le principe ATAWAD (any time, any where, any device) appliqué à la formation !

Il s’agit de calquer ces nouvelles habitudes à l’univers professionnel. Pour cela, investissez sur une plateforme de contenus en ligne (e-learning/Moocs) “user friendly” et facile d’accès. Le facteur clé de succès ? La mise à disposition de modules de formation en phase avec les codes actuels qui soient, préférablement, individualisés, courts et attrayants. On parle de plus en plus de « microlearning » à savoir des formats proches de la culture numérique contemporaine : podcasts, vidéos, webséries, jeux, digest

D’après les conclusions du « Journal of Applied Psychology », apprendre petit à petit et non d’une traite permet de rendre l’assimilation d’informations 17% plus efficace !

Vos compétences internes : pivot de l’entreprise apprenante !

Toute organisation apprenante a su bâtir un écosystème dynamique autour de ses compétences internes qu’elles soient techniques, marketing, communication ou encore vente.

Ainsi, le fonctionnement interne de l’entreprise s’articule autour de communautés métiers, de collectifs apprenants ou de pôles de compétences, tous interdépendants. Ces différents groupes d’expertises, contrairement aux structures classiques, sont ouverts et « désillotés » afin que les bonnes pratiques, le partage d’expériences et les idées se diffusent facilement. L’enjeu est de faire vivre chaque communauté mais aussi d’en extraire les meilleures pratiques afin de les partager auprès de l’ensemble des salariés. Pourquoi vous lancer ?

  • Les savoir-faire d’une communauté métier peuvent être « hackés » par d’autres afin de créer de l’innovation à grande échelle
  • On reconnaît les compétences individuelles et collectives de chaque métier
  • L’organisation s’inscrit dans une démarche d’intelligence collective
  • Chacun devient expert dans son domaine et transmet ses compétences : c’est ainsi que l’on apprend le mieux selon la courbe de rétention de Kurt Lewin !
Taux de rétention d'un apprenant