La Gestion des Talents doit tenir compte d’un monde qui change

  • Posted by Foederis
  • On 12 janvier 2016

Le CLOUD, innovation technologique

majeure, génératrice de souplesse

Les Directions des Ressources Humaines l’ont bien compris et font feu de tout bois pour s’équiper de solutions externalisées. C’est pour elles un gage d’autonomie et de flexibilité face à l’ancienne toute puissance des directions informatiques. Les clients des éditeurs de solutions informatiques sont d’ailleurs aujourd’hui plus des patrons Métiers que des Directeurs informatiques. Et puis, l’arrivée de la génération Y aux postes de commande dans les DRH facilite et accélère cette évolution, sans parler des nouveaux réflexes nés de la crise économique mondiale actuelle qui ne sont pas pour rien dans le succès de ces systèmes beaucoup moins coûteux. Il faut savoir que ceux qui refusent cette évolution prennent à minima du retard mais surtout le risque d’utiliser des solutions qui deviendront trop rapidement obsolètes car non évolutives.

La Gestion des Talents doit tenir compte d’un monde qui change.Le monde des Ressources Humaines est le reflet d’un monde qui change et évolue à la vitesse grand V. Révolution avec l’arrivée d’Intranet dans tous les processus quotidiens, irruption du Cloud avec tout ce que cette évolution technologique peut créer en termes de flexibilité et de création de valeur, prise de conscience d’une gestion stratégique et prospective des talents, toute puissance des réseaux sociaux, émergence du Big Data … les changements sont nombreux et profonds. Tous les professionnels de la fonction doivent y être attentifs et les accompagner.

Les Réseaux Sociaux se sont progressivement installés dans le paysage depuis quelques années, les intranets sont appelés à devenir de plus en plus collaboratifs, les process métiers Ressources Humaines les plus pointus seront gérés dans les applications en connexion avec la dimension « Réseaux Sociaux ». Comment se passer aujourd’hui d’outils collaboratifs RH qui permettent un partage de l’information auprès de tous les acteurs concernés dans, aux frontières et à l’extérieur de l’entreprise ?

Révolution qui touche

le monde des PME/PMI.

Qu’il s’agisse de Webmail, d’espaces de travail communs collaboratifs, de gestion d’annuaire d’entreprise ou de liaison avec les réseaux sociaux, la plupart des entreprises s’inscrivent depuis peu dans cette (r)évolution qui touche aussi bien les grandes organisations que le monde des PME/PMI. Là aussi, les DRH se doivent d’accompagner au plus près ce mouvement, ne serait-ce que pour rester crédibles et légitimes face à leurs équipes.

Quid

de la Business Intelligence et du Big data

Quid de la Business Intelligence et du Big data : Etre en capacité de combiner vos données RH avec des informations issues d’autres sources (comptabilité, production, finances externes) permet d’apporter toute l’intelligence nécessaire à votre système. Vous ne pouvez faire l’impasse sur ces fonctions qui sont des leviers indispensables pour un pilotage de qualité.

Le BIG data et les B.I font partie intégrante des plateformes métier Ressources Humaines, en donnant la possibilité aux fonctionnels d’y intégrer naturellement des données venant d’autres mondes de l’entreprise, de la Finance à la Gestion de Production en passant par le système de Paie. La grande avancée de ces solutions est d’assurer une interaction, voire une intégration totale des processus métiers élémentaires avec les tableaux de bord et graphiques de pilotage. Nul besoin de passer par la DSI pour piloter son activité en se créant soi-même les bonnes requêtes et le reporting adapté.

Si bien sûr, il ne faut pas faire de la technologie informatique l’alpha et l’oméga d’une gestion des Talents performante et moderne, il est nécessaire d’être attentif à tous ces nouveaux outils qui permettent de contribuer à la performance et à la compétitivité de l’entreprise.
Les logiciels modernes de Gestion des Talents ne sont pas seulement devenus le must-have des DRH à l’heure de la digitalisation des Ressources Humaines. Ils sont complètement indispensables pour l’optimisation des processus RH, pour une satisfaction améliorée des employés (qui va se répercuter sur leur performance), et pour une réduction des dépenses dans l’entreprise.

BERNARD GAUVIGNON
Directeur Associé

 

 

0 Comments