Logiciel de gestion des Talents et Intelligence artificielle

  • Posted by nathalie audrain
  • On 2 février 2018

De l’ère du Service à façon en informatique

...au monde interconnecté actuel

Nous sommes passés, en l’espace de trois décennies, de l’ère du Service à façon en informatique au monde interconnecté actuel au sein duquel les nouvelles technologies ont modifié en profondeur nos vies quotidiennes. Apparemment, cela ne fait que commencer.  L’un des sujets auquel s’intéressent les géants de l’Internet et qui fait beaucoup fantasmer actuellement, va progressivement s’imposer dans tous les domaines. Je veux parler de l’intelligence artificielle (IA).

Quelles applications pouvons-nous imaginer à terme dans la Gestion des Talents et plus particulièrement dans le monde de l’édition de logiciel de Gestion des Talents ?

« Si vous êtes éditeurs de logiciel et que vous n’avez pas prévu d’intégrer un système d’IA à vos produits ou services, vous serez à la traîne par rapport à vos concurrents. On peut comparer l’IA à l’eau ou à l’air qui nous entourent, elle est partout et elle sera impliquée dans la plupart des logiciels que nous utilisons, même sans que nous le sachions ». Ce verbatim d’Ed Sim, fondateur de Boldstart Ventures résume bien la place que va prendre l’IA.

Intelligence Artificielle

et BIG DATA

Il est facile également d’imaginer tout le potentiel que l’IA et le BIG DATA peuvent apporter en matière de mobilité et d’employabilité. Par exemple, en mettant en lumière des transférabilités atypiques (celles qui sont loin des chemins royaux classiques) au sein des entreprises voire, plus largement, au sein de bassins d’emplois.

Une nouvelle révolution de taille se profile

pour les éditeurs de gestion des Talents

  • En Ressources Humaines, pendant longtemps, on n’utilisa l’informatique dans les entreprises que pour sortir les paies et traiter la dimension administrative du personnel. Les Directions des Ressources Humaines n’en demandaient pas plus. Certaines sous-traitaient même ces travaux à l’extérieur, ce fut l’âge d’or du « Service Bureau ».
  • Puis vint l’idée d’utiliser les données RH pour aller bien plus loin et de s’en servir pour des objectifs bien plus qualitatifs. Le développement des technologies aidant, les crises succédant aux crises, les RH sont rapidement devenues une composante indissociable de la performance d’une entreprise.
  • Aujourd’hui, on parle de la Gestion des Talents. C’est devenu la pièce angulaire des SIRH d’entreprise. Lorsque nous évoquions cette évolution il y a 10 ans, c’était décalé ou iconoclaste. Que n’ai-je pas entendu, à l’époque, des réflexions du type « OK mais votre logiciel va-t-il pouvoir s’intégrer avec notre système de Paie ? » ou « on m’impose d’ajouter à mon système Paie/Personnel, une gestion des carrières …. Votre système est-il bien compatible »
  • Avec l’irruption de l’IA dans le monde du Logiciel, une nouvelle révolution de taille se profile pour les éditeurs de logiciels de Gestion des Talents. En 2020, l’intelligence artificielle sera quasiment présente dans tous les applications informatiques, affirme le Gartner.
Les applications vont se multiplier. Cela va aller du robot qui pose des questions à des candidats sur la base d’un profil de poste et de CV préalablement rentrés en machine, jusqu’au rapprochement automatique des besoins en formation et de l’offre Formation.

Sans compter qu’ainsi, il sera plus facile de s’affranchir de l’impalpable « préjugé » propre à l’humain. Trouver la meilleure formation au meilleur prix en rapprochant souhaits de formation et stages proposés par les offreurs.

Intelligence Artificielle

et e-learning

Même chose dans le domaine de l’e-learning où l’Intelligence artificielle va pouvoir permettre d’adapter le parcours de l’apprenant, non seulement en fonction de son parcours pédagogique mais également en déterminant le rythme et les modalités de ses propres capacités d’apprentissage. A l’heure où les entreprises disposent d’une masse de données, très souvent mal exploitées, le BIG DATA et l’intelligence artificielle vont accroître considérablement les possibilités d’analyse.

Ce configurateur du futur

s'appuierait sur une base de connaissances

Et enfin, puisque l’on parle de solutions de Gestion des Talents, pourquoi ne pas mettre au service des éditeurs et de leurs clients toute la puissance de ces nouveaux outils. Un exemple : configurer automatiquement, lors la mise en œuvre initiale, une solution totalement adaptée à un nouveau client. Ce configurateur du futur s’appuierait sur une base de connaissances, une bible structurée, des historiques de réalisation et de data issues d’expériences « vécues ». Quoi de mieux pour proposer, d’un seul coup, à une entreprise les bonnes pratiques et outils adaptés complétement à son contexte ?

 

0 Commentaires